ARMEFLHOR
1, Chemin de l’Irfa, Bassin Martin – 97410 Saint-Pierre – La Réunion
Tél : 0262 96 22 60

ARMEFLHOR
1, Chemin de l’Irfa, Bassin Martin – 97410 Saint-Pierre – La Réunion
Tél : 0262 96 22 60

Un outil numérique pour mieux tracer les plantes endémiques et indigènes

Un outil numérique de traçabilité des plantes endémiques et indigènes à La Réunion est en cours d’élaboration, afin de faciliter leur gestion par les pépiniéristes et de guider les choix des paysagistes.

Depuis 2019, l’Armeflhor et ses partenaires réfléchissent à des solutions collectives de traçabilité des plantes endémiques et indigènes réunionnaises, de la récolte de la graine à la plantation, en passant par les processus de production. Garantir la traçabilité de ces plantes est indispensable pour préserver la diversité génétique des espèces. De même, une meilleure connaissance de la ressource existante facilitera leur intégration dans des aménagements paysagers de l’île. Un accès aux collections de chacun des partenaires est indispensable pour valoriser ces espèces et maximiser les ressources, tous débouchés et projets confondus.

Pour répondre à ces attentes, un outil numérique est en cours de développement par Acta Digital Services, une société informatique liée à l’Acta (Association de coordination des instituts techniques agricoles français, avec l’appui de Luc Daniel, consultant en aménagements paysagers (société Klorys).

Chaque plante ou lot dispose d’une étiquette intégrant un QR code. Par un simple scan, la “carte d’identité” de la plante apparait, permettant l’accès à ses informations sur son origine et à l’historique des opérations réalisées de la récolte de la graine.

 L’outil s’adresse à plusieurs catégories d’acteurs et permet diverses utilisations :

  • Les préleveurs de graines peuvent directement renseigner les caractéristiques de chaque prélèvement et les transmettre, sur le terrain, grâce à l’application mobile. Un lot d’étiquettes comprenant des QR code “vide” est disponible et permet de coller l’étiquette au sachet sans risque de confusion de lot ;
  • Les horticulteurs peuvent avoir accès à aux plantes qu’ils ont en inventaire et connaitre leurs spécificités, notamment leur origine géographique. Ils pourront ainsi suivre leurs stocks et renseigner les différentes opérations culturales qu’ils effectuent ;
  • Les paysagistes peuvent vérifier les caractéristiques du plant et son origine géographique. Pour réfléchir à l’emplacement dans son intégration dans le paysage de l’île selon les recommandations du CBNM et ainsi préserver la diversité des plantes réunionnaises dans les aménagements paysagers ;
  • Les chercheurs disposeront pour leur part d’une base de données régionale des semences collectées et structurer la filière des plantes endémiques de manière pérenne et collégiale.

 

Lors de transferts de plantes d’un partenaire à un autre, l’acquéreur scanne le QR code associé à la plante et elle s’ajoute automatiquement dans son inventaire. Cela simplifie les échanges, garantissant ainsi le suivi des informations associés à chaque plante.

L’outil est disponible en version mobile afin d’être utilisé sur le terrain et sera bientôt disponible sur le web pour une utilisation au bureau. Une première version a été présentée par les développeurs fin 2022. De futurs évolutions sont prévues !

 

Vos contacts

Mathilde NEGRI, chargée de mission Digifermes malthilde.negri@armeflhor.fr

Jacques FILLÂTRE, responsable du pôle Horticulture jacques.fillatre@armeflhor.fr

Partenaires techniques

Acta Digital Service (Acta DS), Groupe Opérationnel Plantes indigènes du RITA Végétal Réunion, Parc national de La Réunion, Département, Daaf, Deal, Cirad, Conservatoire National Botanique de Mascarin (CBNM), ONF, UHPR, Klorys, paysagistes.

Financement

Cette opération est co-financée par l’Union Européenne et l’ODEADOM dans le cadre du programme de développement rural de La Réunion/FEADER 2014-2020, et dans le cadre du programme Acta Océan Indien.

 

*Le contenu de cette page est extrait de l’article publié dans le bulletin technique Fertîle n°54.

Pour en savoir +

Contact

Si vous désirez en savoir plus sur l'Armeflhor,
Utilisez ce formulaire pour nous poser vos questions.